Profils débutants : des astuces pour réaliser un CV percutant

Gestion de carrière -
22 février 2017


Profils débutants : des astuces pour réaliser un CV percutant

Vous venez de décrocher votre diplôme ou d’achever un stage? Maintenant, il faut vous lancer dans le grand bain et chercher un job. Pourtant, se vendre auprès d’un recruteur lorsque l’on a peu ou pas d’expérience professionnelle n’est jamais chose aisée. Voici comment réaliser un bon CV débutant qui donnera envie aux recruteurs de vous contacter.

Formation

Lorsque l’on débute dans la vie active, c’est évidemment sa formation que l’on va mettre en avant. Il faut donc la mentionner en tout premier sur le CV et la détailler suffisamment. Si vous avez effectué des études universitaires, décrivez les spécialités apprises lors de votre cursus. Mentionnez également le sujet de votre mémoire, cela peut-être particulièrement intéressant suivant le job pour lequel vous postulez. Si vous avez opté pour un apprentissage, alors vous avez une expérience professionnelle que vous devrez aussi décrire de manière précise. Listez les tâches que vous avez effectuées et les projets auxquels vous avez participé.

Stages

Autres éléments clés d’un CV débutant, les stages. Pour les diplômés universitaires, ces premières expériences leurs ont souvent permis d’acquérir des compétences plus pratiques dans le domaine auquel ils se destinent. Même les courts stages réalisés dans le cadre des études sont à mettre en avant. Là aussi, détaillez les tâches effectuées, afin que les recruteurs sachent ce que vous avez appris.

Emplois étudiants

Vous avez peut-être officié en tant que baby-sitter ou collaborateur de fast-food. Bien sûr, ces petits boulots n’ont souvent pas grand rapport avec votre future carrière, mais ils vous ont permis d’acquérir des connaissances et des compétences transférables dans bien d’autres postes. Il est donc judicieux de les indiquer dans votre CV. Ils prouveront aussi votre motivation, votre sens des responsabilités et votre envie de vous investir, ce qui est toujours apprécié par les recruteurs.

Compétences linguistiques et informatiques

La pratique d’une ou plusieurs langues, tout comme la maîtrise de programmes informatiques intéressent les recruteurs. Si vous avez effectué un séjour linguistique, indiquez-le et mentionnez les certificats obtenus ou votre niveau selon les standards TOEFL ou TOEIC, par exemple. Pour ce qui est de l’informatique, notez également les programmes maîtrisés et votre degré de connaissances (compétences avancées en Photoshop, gestion des tableaux croisés dynamiques Excel, etc.).

Loisirs et bénévolat

Comme on l’a déjà vu, les activités extra-professionnelles peuvent vous aider à décrocher un job. Bénévolat, associations étudiantes, sport ou autres, toutes vos activités vous ont permis de développer des compétences techniques ou personnelles. Si vous avez fait partie d’une association, vous avez peut-être effectué des tâches «professionnelles» (gestion de la trésorerie, organisation d’événements, etc.), qui intéresseront probablement les recruteurs.

 

Mais gardez à l’esprit que malgré votre expérience «light», le but n’est pas de faire du remplissage. Les informations mentionnées dans votre CV doivent être pertinentes au vu de votre projet professionnel. Et pensez également à adapter votre curriculum en fonction du job pour lequel vous postulez. Un CV cohérent et bien rédigé, voilà ce qu’il vous faut pour bien débuter dans le monde du travail !

 

Christelle Genier

 
 
 
Jobtic logo
 
Loading...