Demain, serons-nous tous des travailleurs freelance?

Marché de l'emploi -
10 janvier 2018


Demain, serons-nous tous des travailleurs freelance?

A quoi ressemblera le monde du travail dans 15 ou 20 ans? Si l’on parle beaucoup d’automatisation et de home office, il existe un autre phénomène qui prend de l’ampleur depuis quelques années: le travail en freelance.

Demain, le travail salarié sera peut-être de l'histoire ancienne. D'ici quelques années, les professionnels pourraient bien devenir des travailleurs indépendants proposant leurs services auprès de différentes entreprises.

Augmentation de 8% en 3 ans

Pour preuve, aux Etats-Unis, le nombre de travailleurs freelance a augmenté de 8,1% depuis 2014, comme le prouve une étude menée par le site Upwork et le syndicat Freelancers Union. Chez l’oncle Sam, 57,3 millions de personnes bossent aujourd’hui en indépendant, soit 36% de la population active. D'ici 2027, ce taux pourrait même dépasser les 50%.

L’un des arguments qui étaye le boom à venir du freelancing, c’est le nombre de millenials attirés par ce mode de travail. 47% des personnes de cette catégorie d'âge bossent en indépendant. Cela montre bien un changement de mentalités: pour les jeunes, l’emploi salarié n’est plus un passage obligé.

L’étude révèle aussi comment le monde du freelancing a évolué récemment. L’activité indépendante, souvent exercée à temps partiel, se fait de plus en plus à temps plein (+ 10% en 3 ans).

Le travail en freelance, souvent un choix

Mais comment expliquer cette augmentation du travail freelance? Souvent, professionnels et patrons y trouvent leur compte. Pour les entreprises, la flexibilité et le coût peu élevé d’un mandat sont des atouts intéressants, surtout dans un contexte économique incertain.

Quant aux freelanceurs, ils optent souvent pour ce modèle de travail par choix. 63% d’entre eux préfèrent bosser en indépendant plutôt qu’en tant que salarié. Et les raisons sont multiples. Être son propre patron est souvent la motivation numéro un de ces travailleurs. Cela leur permet d’avoir la liberté de bosser où et quand ils veulent et de choisir leurs clients. Pour certains, être freelance, c'est aussi la possibilité de gagner plus d'argent qu’en étant employé. En ayant plusieurs clients, les sondés apprécient aussi d’avoir une certaine sécurité, et de ne pas dépendre d’un seul employeur.

Une nouvelle révolution est en marche dans le monde professionnel et va peut-être sonner le glas du travail salarié. Alors, êtes-vous prêt à devenir freelance?

 

Christelle Genier


Jobtic logo