L’escape game va-t-il remplacer l’entretien d’embauche?

Marché de l'emploi -
22 novembre 2017


L’escape game va-t-il remplacer l’entretien d’embauche?

L’entretien d’embauche, avec ses questions stéréotypées, a de moins en moins la côte auprès des RH. Certains ne reculent plus devant des méthodes originales, voire farfelues pour dénicher les meilleurs talents. Dernière tendance en date, le recrutement à l’aide d’un escape game, ce jeu d’évasion et de réflexion grandeur nature.

 Les escapes games, vous en avez sûrement entendu parler, vous en avez peut-être même testés. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le principe, il s’agit des jeux d’évasion en salle close. Les participants doivent résoudre des énigmes à l’aide d’indices disséminés dans une pièce, afin de trouver la clé qui leur permettra de sortir. Le tout dans un temps limité, généralement 1 heure. Ce concept est plébiscité par les simples particuliers à la recherche d’une sortie originale, mais aussi par les entreprises dans le cadre d’activités de team building. Désormais, ces jeux d’évasion sont également utilisés pour le recrutement.

Esprit d’équipe et leadership

Comme pour un escape game traditionnel, les participants, par groupes de 5 ou 6 personnes, se laissent enfermer dans une pièce et doivent résoudre des énigmes. Dans un coin de la salle, à l’extérieur derrière son écran, ou même incognito parmi les candidats, le recruteur observe, décortique les réactions de chacun et prend des notes, avant de faire passer aux postulants un entretien plus traditionnel pour discuter de leur parcours et de leurs motivations.

Si les recruteurs sont de plus en plus nombreux à tester le recrutement en escape games, c’est notamment pour voir la personnalité de chaque participant. Dans un entretien classique, rien de plus facile que d’endormir le responsable RH avec un joli speech bien travaillé. Mais dans un jeu d’évasion, les vrais défauts et qualités de chacun vont ressortir. Il sera facile de voir comment les postulants interagissent entre eux, et ainsi repérer qui fait preuve de leadership, d’initiative ou d’un esprit d’entraide, qui sait écouter, qui sait travailler en équipe, qui se la joue perso et comment chacun gère le stress.

Réflexion et logique

Mais un escape game permet aussi de révéler les compétences des candidats. Car pour réussir ce type de jeu, il faut faire preuve de réflexion, de logique, d’intelligence, de créativité, de réactivité et être capable de résoudre des problèmes complexes. Autant de qualités nécessaires dans bien des jobs. A n’en pas douter, ceux qui viendront à bout des énigmes prendront un sérieux avantage sur leurs concurrents.

Le recrutement par escape game est quasi inexistant en Suisse, mais il commence à se développer dans plusieurs pays d’Europe. En France, notamment, de grandes entreprises telles que Groupama, Lidl ou la Caisse d’Epargne l’ont testé avec succès. Et vous, souhaiteriez-vous remplacer le traditionnel entretien d’embauche par un jeu d’évasion ?


Christelle Genier



Jobtic logo