Gagnez en efficacité au travail avec la méthode Deep Work !

Gestion de carrière -
27 septembre 2017


Gagnez en efficacité au travail avec la méthode Deep Work !

Vous devez travailler sur un projet important, mais votre cerveau ne semble plus vouloir fonctionner? Vous êtes sollicité de toutes parts et n'arrivez plus à vous focaliser sur ce qui est vraiment urgent ? Si c’est le cas, réapprenez à vous concentrer avec le Deep Work!

Pour beaucoup de professionnels, ce n'est pas toujours facile d'accomplir toutes les tâches qui leurs sont confiées. Et si le réel problème, c’était simplement le manque de concentration? Dans son livre «Deep Work, retrouver la concentration dans un monde de distractions», le professeur américain Cal Newport explique sa méthode pour arriver à s’immerger totalement dans le travail et ainsi atteindre une efficacité maximale.

Les tueurs de concentration

Le Deep Work, c’est un travail effectué dans un état de concentration intense qui pousse les capacités cognitives au maximum. Mais à l’heure actuelle, atteindre cet état est devenu de plus en plus difficile, à cause des nombreuses distractions qui existent sur le lieu de travail. Téléphone, discussions entre collègues, mais surtout e-mails et réseaux sociaux sont de véritables tueurs de concentration.

Checker ses mails, regarder une photo sur Instagram, tout cela ne prend pas beaucoup de temps. Mais ces mini-distractions sont en fait extrêmement néfastes, car elles fragmentent notre temps de travail et nous empêchent de nous concentrer. Or, les tâches vraiment importantes demandent généralement beaucoup d'attention.

Une routine bien rodée

Pour travailler en Deep Work, mettez sur pied une routine anti-distractions et n’y dérogez pas! Durant une certaine plage horaire, fermez votre boîte e-mails, désactivez vos notifications et coupez la sonnerie de votre téléphone. En dehors des plages de Deep Work, fixez des moments précis pour consulter vos mails.

Prenez des pauses, mais pas n’importe quel type de pauses. Eloignez-vous de votre écran, pour ne pas vous habituer aux distractions addictives et chronophages, telles que les réseaux sociaux. Sortez vous balader, cela sera plus efficace pour vous aérer la tête.

Prenez aussi du temps pour ne rien faire. Vous apprendrez ainsi à vous déconnecter des sollicitations permanentes qui vous entourent. Essayez la méditation qui permet de développer la concentration. Vous serez ainsi plus à même de vous mettre en mode Deep Work.

Une habitude à prendre

Mais pratiquer le Deep Work n’est pas évident au début, car à force d’être distrait, on perd la faculté de se concentrer. Pour la récupérer, cela demande de l’entraînement et de la patience. Commencez par des plages de 90 minutes, avant d’allonger la durée de ces périodes de travail en immersion. Choisissez le moment de la journée le plus adapté pour le «Deep Work», car il n’est pas possible d’être dans un état deconcentration absolue8 heures d'affilé.

En pratiquant de manière régulière le Deep Work, vous finirez par comprendre plus rapidement les choses compliquées. Vous pourrez aussi atteindre de meilleurs résultats sans avoir à travailler davantage, car votre temps sera utilisé de manière optimale.

Alors, prêt pour le «Deep Work»?


Christelle Genier



Jobtic logo