Vivre avec vos collègues, ça vous tente ? Découvrez les hackerhouse !

Marché de l'emploi -
5 juillet 2017


Vivre avec vos collègues, ça vous tente ? Découvrez les hackerhouse !

En plus de lancer des produits novateurs, les start-up ont aussi révolutionné l'image que l'on se fait de l'entreprise en misant sur un modèle de management à la cool. Certaines vont encore plus loin en lançant des colocations où l'on vit et travaille.

Votre collègue est tellement accro au boulot que vous l’imagineriez bien installer sa chambre à coucher dans son bureau? Parlez-lui des hackerhouse, ces maisons qui font office de bureau et de chez soi!

Jardin et chaises-longues

C’est dans la Silicon Valley, fief de l’innovation, que l'idée est née. Depuis plusieurs années déjà, de nombreux start-uppers partagent maisons ou appartements pour y vivre et mais aussi y travailler. Ce concept, nommé hackerhouse, débarque aujourd’hui timidement en Europe. En France, la société Seed-Up est la première à s’être lancée dans l’aventure. Ses bureaux sont installés dans une grande maison de la banlieue parisienne où les patrons et la dizaine d’employés résident également.

Grand jardin, tables de ping-pong, chaises-longues, poulailler, tout est prévu pour créer une ambiance sympathique, propice aux barbecues et aux repas entre potes. Ou plutôt entre collègues… enfin, les deux! Et forcément, même à minuit, autour d'un verre, on parle boulot. Ce qui est aussi le but recherché, car on ne sait jamais quand l'idée du siècle va surgir!

Hébergement économique ou gratuit

Autre entreprise qui mise sur la colocation-bureau,HackerHouse Paris s’est, quant à elle, spécialisée dans la cohabitation de courte durée (2 à 9 mois). Dans ses 4 maisons - dont l’une réservée exclusivement aux filles - elle accueille des entrepreneurs qui souhaitent lancer leur start-up. Dans une ambiance de colonie de vacances, chacun peut avancer sur son projet tout en bénéficiant du savoir-faire des autres habitants.

Sans surprise, les adeptes des hackerhouse sont généralement des jeunes de moins de 30 ans, attirés par un mode de vie décontracté et économique. Les loyers sont souvent peu élevés, voir gratuits, les salariés sont nourris et blanchis. Vivre sous le même toit que ses collègues permet de finaliser rapidement un projet, mais aussi de créer une réelle complicité qui n’existe pas forcément dans une entreprise traditionnelle.

A une époque où la frontière entre vie privée et vie professionnelle devient de plus en plus floue, le concept des hackerhouse pourrait bien prendre de l’ampleur. Si une colocation entre collègues venait à voir le jour en Suisse, serez-vous prêt à tenter l’aventure?


Christelle Genier



Jobtic logo