Les jeux vidéo au service de la formation

Formation -
5 avril 2017


Les jeux vidéo au service de la formation

L’informatique a révolutionné le monde de l’apprentissage. E-Learning et MOOC se sont généralisés, mais une nouvelle formule, plus ludique et attrayante vient changer la donne: le serious game, un jeu vidéo spécialement conçu pour apprendre.

Se former en s’amusant, c’est possible avec les serious games! Ces jeux vidéo «sérieux» permettent d’apprendre un métier, une langue ou une compétence particulière, en créant une véritable mise en situation. Et les utilisations sont infinies! En France, les conducteurs de bus s’entraînent à manier leur véhicule grâce à un jeu vidéo. Dans certaines banques, les nouveaux venus découvrent le monde de la finance en jouant. Des formations permettent aux commerciaux de conduire des entretiens de vente fictifs grâce à des serious games. Et une association de professionnels de l’informatique a même créé un jeu d’aventure en 3D où l’apprenant doit déjouer des tentatives d’attaques numériques.

Cet outil d’apprentissage innovant est surtout privilégié par les grandes entreprises. Presque toutes les sociétés du CAC 40 ont leur propre serious game, pour le recrutement ou le team building, mais majoritairement pour la formation. Les PME, elles, ont plus de peine à suivre le mouvement, en raison des coûts élevés pour créer un tel jeu, variant entre 20 000 et 500 000 francs.

En Suisse aussi, le phénomène serious game prend de l’ampleur. Dans les entreprises, bien sûr, mais aussi dans les centres de formation ou les Universités. Dans le cadre du CAS en management de l’énergie, les élèves de l’Université de Genève ont pu s’entraîner à une situation pratique grâce à un jeu vidéo: ils avaient pour tâche d’apporter des solutions à une entreprise souhaitant introduire une gestion de l’énergie.

Pour les employeurs, avoir un arsenal de formation attractif est souvent un plus pour attirer les talents. Mais le serious game n’est pas que de la poudre aux yeux, c’est surtout un moyen ultra-efficace pour apprendre. 83% des «joueurs» sont satisfaits de leur formation et 100% la suive jusqu’au bout. Des scores nettement plus élevés qu’avec l’e-learning, qui compte seulement 50% d’utilisateurs satisfaits et 70% d’apprenants qui terminent leur formation.

Ludiques, attrayants et efficaces, les serious games se présentent comme l’avenir de la formation!

 

Christelle Genier

 
 
 
 
Jobtic logo
 
Loading...