Fribourg a rafraîchi son guide à l'attention des expatriés

Gestion de carrière - 29 novembre 2011


Fribourg a rafraîchi son guide à l'attention des expatriés
En proposant en 2002 son "Expatriates Guide to Fribourg", le canton romand a fait figure de pionnier. Destiné en priorité aux collaborateurs étrangers venant s'établir sur le sol fribourgeois, ce document de 99 pages a récemment été remanié. Explications de Christoph Aebischer, chef de projet et responsable de la communication de la Promotion économique du canton de Fribourg (PromFR). 
Quelles modifications ont été apportées au guide à l'attention des expatriés ?
C.A. :
Au départ, il s'agissait d'un classeur au format A5. Il a été remplacé par une brochure au format A4 téléchargeable sur Internet. Le graphisme est différent mais le contenu ne présente pas de grosses modifications étant donné qu'il a été régulièrement actualisé jusqu'à aujourd'hui.
Le nombre d'expatriés à venir s'établir dans le canton de Fribourg est-il en forte hausse ?
C.A. :
Je ne dispose pas des chiffres exacts mais de plus en plus d'entreprises internationales s'implantent dans le canton, notamment dans l'industrie pharmaceutique - UCB Farchim SA, Alcon -. Elles font appel à des collaborateurs étrangers dans le but de véhiculer le savoir-faire de la maison mère. Les sociétés fribourgeoises engagent également du personnel spécialisé d'autres pays.
La sollicitation de collaborateurs étrangers n'est-elle pas aussi liée à leurs prétentions salariales inférieures ?
C.A. :
Si l'on se fie à la moyenne des salaires, je dirais que cela n'est pas du tout le cas. Leurs compétences spécifiques sont la véritable raison.
D'une manière générale, quels sont les principaux défis auxquels doivent faire face les expatriés ?
C.A. :
Tout dépend de l'employeur. Certains gèrent tout - déménagement, contact avec les écoles, etc. -, ce qui facilite grandement le travail. Les expatriés viennent de tous les continents. Leur intégration dépend de la compréhension du fonctionnement de la société dans laquelle ils s'installent. La tâche est encore beaucoup plus difficile pour leur famille.
Votre produit est-il désormais bien connu ?
C.A. :
Nous avons organisé mercredi 16 novembre à 17h30 un événement pour présenter la nouvelle version du guide. Les expats que nous connaissions et les responsables RH y ont été conviés pour réseauter. Environ 60 personnes ont répondu présentes, ce qui constitue un chiffre plutôt élevé compte tenu du jour et de l'heure fixés. Nous constatons que l' "Expat Guide" est de plus en plus connu et apprécié des entreprises et des collaborateurs étrangers.
Propos recueillis par LP